L'atelier du modéliste.

Le jeu de figurine est un loisir impliquant, pour certains, la création de figurines et de décors. D'autres encore s'attaqueront à la conversion de figurine. Convertir une figurine signifie la modifier, pour la personnaliser et lui donner un caractère particulier. Pour cela vous pouvez procéder de deux façons : 

  • l'échange de pièce : méthode la plus simple, consistant à enlever, ajouter ou échanger des pièces de plusieurs kits différents afin de constituer une figurine unique.
  • découper la figurine : en général, il s'agit de conversions plus lourdes souvent dans le cas de figurine d'un seul tenant.

La conversion peut aussi servir de réparation pour rattraper une cassure ou un défaut de moulage.
Comme en dessin, il faut bien penser à conserver les proportions. Suivant la race jouée, la morphologie diffère, et il faudra ajuster en conséquence les éléments que vous apporterez ou enlèverez. D'ailleurs, pensez à respecter les zones d'articulations. Coupez de préférence dans le creux du genou ou du coude. 

Si la figurine rêvée, ou ses bases, n'existe pas dans le commerce, il vous faudra la sculpter. Nous n'aborderons pas ce point mais sachez que nombre des outils de modelage sont les même que pour la conversion. Seulement ici, nous ne parlerons pas de la confection de moules par exemple.

conversion

Exemple de conversions : figurine Shadowblade en figurine Batman.

Sculpture et conversion de figurine.

  • vos figurines :
    naturellement il s'agit du cas de la conversion. Je ne serai que trop vous recommander d'agir sur vos figurines brut, c'est à dire non peinte ou fixer.
     
  • colle forte :
    de préférence en gel, afin d'éviter les coulures, et à prise rapide.
    Celles-ci ont été évoqué sur notre page L'établi du peintre

Cuter et couteau de moelisme

Couteal de modelisme lames

  • cutter et couteau de modélisme (X-acto) :
    en général vous utiliserez le cutter pour la découpe plus grossière, alors que le couteau de modélisme servira pour une découpe nécessitant plus de précision.
    Celui-ci vous sera également utile pour la découpe du plastique ou encore du carton lors de la réalisation de décors. Seul inconvénient, l'usure plus rapide des lames.

     
  • les lames : lorsque l'on commence, un cutter est suffisant mais par la suite il peut être nécessaire d'avoir des lames de formes différentes en fonction du travail à effectuer.
     
  • pince coupante à bec fin
  • les limes :
    un jeu de limes de différentes formes est très utile pour rectifier des figurines et affiner les surfaces. On peut finir le travail en utilisant de la paille de fer.
    Il est également possible, suivant les occasions, d'utiliser des limes à ongles. Leur souplesse vous permettra de travailler des angles plus difficiles à atteindre, notamment lors de réalisation de décors.

     
  • les grattoirs :
    leur fonction est assez semblable à celle des limes mais ils servent pour dégrossir la matière d'une façon moins fine ou pour creuser des sillons, accentuer des détails. Lors du travail sur un décors, l'on peut aussi s'en servir comme spatules sur des petites parties.


Lime de modelisme


 

Grattoirs

Mini perceuse 1


Scie

 

  • la mini-perceuse ou perceuse à main :
    cet outil n'est pas vraiment indispensable, d'autant plus qu'il est assez cher mais il peut parfois s'avérer très utile. Equipée de fraises, d'une scie circulaire ou de brosse à polir, la mini-perceuse fait gagner du temps, notamment sur des grosses figurines.


     
  • Scie de modélisme :
     

Perceuse a main gw

 

Scie modelisme

  • pinceaux gomme :
    pinceaux en caoutchouc existant en différente dureté, ils permettent de façonner, de mettre en forme, d'aplatir et de lisser la pâte pour sculpter des figurines, des socles, ou des décors.

 

Pinceau gomme 2 cup round

Les pâtes à sculpter.

Afin de modeler, sculpter ou transformer une figurine, sachez qu'il existe un grand nombre de pâtes, chacune ayant ses spécificités. Au fur et à mesure de vos réalisation, vous constaterez que certaines sont mieux adaptés à certaines situation alors que d'autres seront totalement inappropriés. A terme, cette connaissance des pâtes vous permettra de vous faciliter la tâche plutôt que de vous obstiner avec une seule.
Sur les tutos, l'action de travailler la pâte tant qu'elle est molle sera souvent évoqué comme le "travail dans le frais".

 

Les types de pâte :
 

  • les pâtes epoxy : Gumini3

Il s'agit du type de pâte utilisée pour la conversion et le travail d'une figurine. Très prisées car idéales pour résister aux contraintes de moulage. C'est une matière plastique obtenue par polycondensation.
Ce sont des pâtes bi composant, à savoir, qui durcit à l'air après mélange de ces deux composants. La proportion de durcisseur peut être modifier pour influer sur la vitesse de séchage. Très résistantes elles se poncent très bien.
Exemple de marques : la Duro, le Milliput, Magic Sculpt, Aves Apoxie, Green stuff, etc.

Greestuff

  • les plastilines :
    c'est le nom professionnel de notre bonne vielle pâte à modeler, bien celle que vous utiliserez seront supérieur à celles employés durant notre enfance.
    De bonne malléabilité, très fine et à base de cires, elle existe en plusieurs dureté. C'est un dérivés de minéraux. Elle reste toujours molle et fond sous la chaleur. Elle a également l'avantage d'être réutilisable.
    Exemple de marques : Herbin, Chavant, Plaxtin, etc.

    Plaxtin
     
  • les pâtes polymères (ou poly clay) :
    Adaptés pour le moulage RTV associé à la résine. Elle nécessite une cuisson au four afin de durcir,  engendrant un rendu un peu translucide. La pate devient également résistante et imperméable.
    Le ponçage étant fastidieux, pour le travail dans le frais, vous pouvez les lisser avec de l'eau ou plus efficacement avec de l'acétone ou de l'essence à zippo.

    Avantage : le passage au four étant requis pour fixer le travail, vous avez tout le temps que vous désirez pour mener à bien votre modelage.
    Exemple : Fimo, Sculpey, premo, etc.

    Sculpey 01
     
  • Les pâtes séchant à l'air :
    Ce type de pâte sera essentiellement utilisée lors de la confection de décors. Non toxique, malléables, solides et surtout peu coûteuses, elles combinent de nombreux avantages. En revanche, ces pâtes cassantes et pas suffisamment collante, justifiant qu'elles ne soient pas utilisées pour la conversion. En outre, elles ne sont pas imperméables, par conséquent l'utilisation de vernis et/ou d'apprêt est nécessaire.
    Exemple de marques : PLASTIROC, Porcelaine Froide (PAM), PLASTIBO, MODENA, CRATIVE PAPERCLAY, etc.

    Plastiroc
     
  • les cires : 
    utiliser pour ajuster, recoller, greffer de nouveau éléments, il existe différente famille de cires : à savoir la cire à modeler, à sculpter, la microcristalline, la cire d'abeille en bloc, en paraffine, en perle, etc. Assez répandu dans le domaine de la sculpture, ce sont des plaques solides qui se ramollisse à la main ou en utilisant des outils préalablement chauffés (spatules, couteaux, etc.). Elle se travaille avec des spatules et outils métalliques réservés à cet usage. Certaine nécessite de passer au bain marie, environ 60°, afin de les faire fondre. A 25° elles sont malléable, et on les durcit à laide de l'eau froide ou au congélateur. L'ajout de résine permet de modifier sa structure.
     
    Cires

Pièces et matériaux utiles pour la conversion.

Il s'agit ici de quelques exemples :

  • cure-dents (baton de marche, hampe, pointes de lances, etc.)
  • trombone ou fil de laiton étiré : hampe, flêche, armature pour fixé des pièces entre-elles
  • ficelle fine (cordages)
  • feuille de métal (goulots de bouteilles de vin par exemple) : bannière, étendard, cape, drapeaux, etc.
  • fil a wrapper (sans gaine) : vous en trouverez en boutique d'électronique, et sera d'un bon usage pour les cordage d'arcs notamment.